Cover page.jpg

vers l'abrutissement de l'espèce humaine
 

Le hijab, ce symbole de soumission des femmes, revient en force tout comme la criminalisation de l’avortement. Par ailleurs, des journalistes perdent leur emploi pour avoir prononcé le mot en N et des hommes peuvent désormais participer aux épreuves olympiques féminines sur la seule base de leur ressenti. Et pendant ce temps, la planète brûle…

 

Cet essai politique décrie les délires idéologiques de l’heure, autant ceux de l’extrême-gauche que ceux de l’extrême-droite.

 

L’auteur y trace un effarent portrait de l’Occident et nous invite à réfléchir sur l’avenir de notre civilisation. Avec la rigueur intellectuelle propre à sa profession, il démontre que les égarements de l’heure partagent la même faille ontologique: le déni de la biologie. Darwin avait pourtant chassé cette faille naturelle  chez l'humain mais elle revient au galop.